Accueil
Le mythe de la démocratie
Une politique économique thanatophorique
Des Français en souffrance 1
Des Français en souffrance 2
De la démocratie pervertie à la dictature
Un homme politique comme les autres ?
Accueil

 


Psychopathologie du politique


Claude Kessler (2019-2021)


http://cyberquebec.ca/_layout/?uri=http://cyberquebec.ca/questionsdepsychopathologie/" target=?




                           "LE PEUPLE NE PEUT PARLER..."


Le  meilleur moyen de réduire le peuple au silence est encore de parler à sa place, et, s'il lui venait l'idée de s'exprimer en manifestant, il sera toujours possible de lui envoyer les forces antiémeutes pour le faire taire.


"Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants."

L'abbé Sieyès, Discours du 7 septembre 1789.  


Parler pour quelqu'un, c'est le réduire au silence. Et ainsi fut fait. Pourtant les politiques et les médias ne cessent de  qualifier la France de démocratie, et nombreux sont les habitants, ni peuple, ni citoyens, qui s'accrochent désespérément à cette illusion et refusent de reconnaître qu'ils sont assujettis à  une véritable dictature de la bourgeoisie, dictature libérale, mais dictature quand même. Cependant la prise de conscience est en marche et se traduit par le refus d'être les complices de cette mascarade. Nombreux sont ceux pour qui ne pas voter est devenu un devoir moral. 


La surdité du pouvoir politique rend vaine toute parole alors que les représentants de la Nation ne représentent plus qu'eux-mêmes et les intérêts de leur caste, au détriment de la France et des Français. Le but des démocraties modernes n'est pas de donner la parole aux peuples, même par l'intermédiaire de représentants, mais de contrôler les populations par la propagande et la manipulation psychologique ou, à défaut, par la violence. 


Si la démocratie est une illusion, la démocratie représentative, telle que nous la connaissons, mène  inévitablement à une impasse, quand ce n'est pas à une escroquerie.


1 le mythe de la démocratie

2 Une politique économique thanatophorique.

3 Des Français en souffrance. Désubjectivation et dépossession de soi.

4 Des Français en souffrance. L'État contre la Société.

5 De la démocratie pervertie à la dictature.  


 







 


 



 








 

 


                                                                                                                                  




                                                      

PSYnergie, Annuaire de Psychologie    Referencement Gratuit   

                                                      

                                           

© 2021