Free Homepage Translation
ACCUEIL JEAN XXIII PROPHETIES OVER

No 12: Le Bon Jugement

Avant l'ultime lumière, les pasteurs auront reconnu le signe. Et l'Église aura beaucoup de Pères, tous frères.
De la terre et des eaux sortiront des cathédrales et des temples pour les saints anciens et les saints nouveaux, au nom éternel. Mais il est déjà l'heure des saints.
Tous parleront la même langue.
Et la parleront pour prier la Vierge et le Sauveur.
Le règne de Dieu arrive sur terre, sa cité se dresse même pour qui ne l'a pas voulu.
Le premier soleil illumine la balance de l'univers.
Ouvrez votre coeur au lis. La voix sera puissante, annoncée par les trompettes.
Lumière de l'Occident, dernière lumière avant l'éternelle, inconnue. La vérité sera plus simple que tous l'ont dit, que tous l'ont écrit.
Ce sera un bon jugement.
Notre Père, qui es aux cieux, que ton règne arrive. Ta volonté est faite, au ciel et sur la terre.

Il y a vingt siècles plus l'âge du Sauveur. Amen.


Interprétation de Pier Carpi (1976)

Ainsi s'achèvent les prophéties sur l'Église. Il s'agit très clairement du jugement dernier, apparu dans une lumière de grande espérance, de grande bonté, de grande foi. Après avoir vécu bien des tourments, les hommes auront compris. Et à la fin, ou il y aura de nombreux papes (Pères) ou il n'y en aura même plus parce que la Cité de Dieu aura été construite sur terre et que tous les hommes seront frères. De nouveaux temples seront bâtis, il y aura de nouveaux saints. « Mais il est déjà l'heure des saints », dit le prophète, et il faut comprendre cette phrase dans le sens suivant : en vue du jugement dernier, tous les bons, selon le pacte avec Dieu, seront saints. L'humanité devrait connaître une seule langue, et même une seule foi. On peut donner à cela plusieurs explications. Quelle qu'elle soit, cette langue servira à prier et à reconnaître la grandeur de Marie la Vierge dont l'intervention aura été déterminante pour sauver l'Église, pour son triomphe et la célébration des retrouvailles avec une foi authentique chez les hommes.
La « balance de l'univers » devrait symboliser le jugement. Quant au reste de la prophétie, il est plutôt rassurant et explique que la vérité devant laquelle nous nous trouverons à la fin sera beaucoup plus simple que ne l'avaient laissé prévoir, pendant des siècles, tous ceux qui avaient tenté de l'expliquer, par trop de mots, par trop de livres. Le prophète veut dire que la vérité est dans la foi. « Ce sera un bon jugement », dit-il tout simplement : phrase pleine d'amour et rassurante.

La dernière phrase date clairement ces événements : « II y a vingt siècles plus l'âge du Sauveur. » A moins qu'il n'y ait un sens caché - mais je n'y crois pas - le jour du jugement dernier devrait se situer en 2033 après J.-C.

Analyse en relation avec les actualités

Accueil > Prophéties > Église> No 12